CDN transfrontalier de Thionville - Grand Est

Direction Jean Boillot

Jean Boillot

directeur et metteur en scène, 2010-2020

portrait de Jean Boillot

PROJET du NEST 2010-2020

Dialogue du théâtre et de la musique 

Un théâtre d’art ouvert aux autres disciplines des arts du spectacle, où l’on raconte des histoires, où l’acteur, la dramaturgie et en particulier les arts sonores se croisent. Nous favoriserons les collaborations avec des auteurs, des musiciens et des compositeurs.

Théâtre pour et avec les jeunes

Les jeunes ne sont pas seulement le public de demain mais aussi celui d’aujourd’hui : voici ce que nous proclamons depuis le début. Nous avons créé la Semaine Extra, festival pour et avec les jeunes, en et hors temps scolaire, avec des établissements scolaires et des acteurs culturels du territoire. Pour le 3ème mandat de Jean Boillot, nous y développerons l’offre artistique internationale, avec la présence de langues étrangères tout en élargissant les partenariats vers de nouveaux lycées et collèges. Nous programmerons des créations, notamment de spectacles participatifs.

Formes brèves

La forme brève n’est pas brouillon ou la partie d’un tout, elle est un format mineur plein de vitalité pour les artistes et pour le public. Par ses singularités, elle nous oblige à programmer autrement et inventer de nouveaux modes de production et d’accueil public. Dans le cadre du festival Court Toujours, nous avons développé une offre de spectacles de grandes qualités et de haute exigence artistique, ouvert à tous (notamment au jeune public) avec des partenariats avec des acteurs culturels régionaux. Depuis sa création, Court toujours a rencontré un grand succès.

Théâtre transfrontalier

Aujourd’hui, grâce à ses nombreuses collaborations outre-frontières, le NEST s’impose comme le premier CDN à dimension transfrontalière sur le territoire national. Créer un public "grand-régional" en s’appuyant sur un théâtre de création, tel est le crédo partagé par les partenaires du réseau Total Théâtre. Nous avons développé depuis des années et en collaboration avec nos partenaires de la Grande Région des programmes de formation professionnelle pour les artistes émergents, de production-diffusion, et de développement de public.

Permanence artistique

Après avoir invité des metteurs en scène, un dramaturge-traducteur et un conteur, Jean Boillot associe pour son troisième mandant Jean-Marie Piemme, auteur d’importance internationale, dramaturge et pédagogue. Il lui passe commande de textes, de dramaturgie, de conférences, de classes de maitre. Il a égallement proposé à trois interprètes d'être artistes associés du NEST. Il s’agit dIsabelle Ronayette, Régis Laroche et Philippe Lardaud. Fidèles collaborateurs du CDN, ils rejoignent les créations du directeur et travaillent pour d’autres metteurs en scènes que le NEST coproduit.

Biographie

Jean Boillot est né en 1970, à Rennes.

Il étudie la musique et plus particulièrement la harpe. À 18 ans, il choisit le théâtre. Il fait ses études d’acteur à l’Atelier du Théâtre de la Criée (Marseille), à la London Academy of Music and Dramatic Art (Grande Bretagne) puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (Paris – promotion 1996). Il étudie la mise en scène à Bruxelles, Saint-Petersbourg et Berlin.

En 1995, il fonde sa compagnie, La Spirale, avec laquelle il met en scène :
Le Décaméron d’après Boccace (Poitiers, Blaye, Paris et Saint Jean d'Angély, 1996-1999)
Rien pour Pehuajo de Cortázar (Poitiers, Paris, 2000 et 2001)
Le Balcon de Jean Genet (Festival d'Avignon 2001)
Monsieur Farceou des Oh! Et des Ah! d'Olivier Chapuis (Paris 2002)
Notre Avare de Molière (Saint-Jean d’Angély, 2003)
Coriolan de Shakespeare (Poitiers, Saint-Denis, 2004-2005)
Les Métamorphoses d’après Ovide (Nantes, Poitiers, 2005-2006)
L’Heure du Singe de Jean-Marie Piemme (2007)
No Way Veronica! d’Armando Llamas (2007)
En difficulté de Rémi de Vos (2008)
Le Sang des Amis de Jean-Marie Piemme (2009-2011)
- Mère Courage et ses enfants de Brecht (2011-2012) au NEST.

Jean Boillot a été metteur en scène associé avec le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis (CDN) de 2001 à 2004. De 1999 à 2007, il est le directeur artistique de Court Toujours, festival de la forme brève dans la création contemporaine à Poitiers. Il a été, de 1998 à 2009, professeur associé à l’Université de Paris X-Nanterre, où il enseignait la pratique du jeu et de la mise en scène.

En mai 2009, il est nommé à la direction du Centre dramatique national de Thionville-Lorraine, où il a pris ses fonctions en janvier 2010.

En 2013, il signe la mise en scène de Théo ou Le temps neuf de Robert Pinget, de l’opéra-paysage Rivière Song (avec le compositeur Eryck Abecassis) qui a ouvert la Fête de la musique de la Ville de Thionville le 21 juin 2013.

Son dernier projet Les Morts qui touchent, spectacle pour vivants, fantômes et paysages, sur le texte d’Alexandre Koutchevsky et la musique de Martin Matalon, a été créé au NEST en novembre 2013.

Pour la saison 2014-2015, il met en scène 2 spectacles : un vaudeville grinçant nommé Les Animal(s), comprenant deux pièces zoologiques d’Eugène Labiche (La dame au petit chien et Un mouton à l'entresol) et La Machine à révolte, en collaboration avec l’auteure québécoise Annick Lefebvre, son premier spectacle à destination du public adolescent.

En 2016, deux projets de créations sont en préparation. Avec la complicité d’Olivier Chapuis, Jean Boillot poursuit son travail sur Labiche avec deux autres vaudevilles (Maman Sabouleux et La Fille bien gardée) réunis dans La Bonne éducation. Il prépare également La vie trépidante de Laura Wilson de Jean-Marie Piemme qui est créé en 2017.